Mobilisation des recettes de l’Etat 2020 : Un objectif de 1 005 milliards Fcfa pour la DGI La Douane doit mobiliser 713 milliards Fcfa pour le Trésor public

Pour l’exercice 2020, la Direction Générale des Impôts (DGI) doit mobiliser 1 005, 725 milliards de Fcfa contre 919 milliards Fcfa réalisés en 2019. Et les objectifs de la Direction Générale des Douanes s’élèvent à 713, 580 milliards de Fcfa contre une prévision de 620, 977 milliards Fcfa en 2019.

Pour l’exercice 2019, la Direction générale des Impôts (DGI) sous le leadership de Mathias Konaté vient de réaliser un record en termes de mobilisation des recettes pour le Trésor Public. Ainsi, la structure a mobilisé 919 milliards de Fcfa sur une prévision de 909 milliards de Fcfa. Un taux de réalisation de 106%.

Ce résultat a été fortement apprécié par les plus hautes autorités à commencer par le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, et le ministre en charge du Budget, Mme Barry Aoua Sylla. Ce résultat a été également possible grâce au coaching gagnant du directeur général des Impôts, Mathias Konaté, qui a mis en place une stratégie pour l’atteinte de ses objectifs. Ce qui passe obligatoirement par des cadres compétents à l’image du chef de la Direction des Grandes Entreprises (DGE) Ali Daou, qui a pu mobiliser plus de 800 milliards de Fcfa. Du jamais vu !

Mathias Konaté remplace Sidima Dienta
Mathias Koné, DG impôts du Mali

S’agissant de la Direction générale des Douanes, elle a mobilisé au cours de l’exercice écoulé 555 milliards de Fcfa sur une prévision de 620 milliards de Fcfa, malgré les contextes très difficiles que traverse le pays.

Pour l’exercice 2020, l’Inspecteur général des Douanes, Mahamet Doucara, et son équipe, doivent mobiliser 713, 580 milliards de nos francs, soit une augmentation de 92, 603 milliards de Fcfa. Tandis que les Impôts doivent mobiliser 1 005, 725 milliards de Fcfa.

Pour l’atteinte des objectifs de recettes 2020, la Direction Générale des Impôts compte mettre en œuvre plusieurs mesures. Il s’agit de l’optimisation des déclarations mensuelles par un meilleur suivi des indicateurs de gestion, le contrôle ponctuel d’au moins 30% des déclarations créditrices ou néant, le contrôle ponctuel d’au moins 30% des déclarations forfaitaires en matière d’ITS et de Taxes sur les salaires. Sans oublier le suivi de l’exploitation de TVA déductible, le contrôle ciblé des Sociétés de placement du personnel, l’application rigoureuse de la retenue IRF et la création des Unités de poursuite au niveau de toutes les structures de recettes et la mise en œuvre d’une Unité spéciale chargée du recouvrement.

Et la résolution du litige entre l’Etat et le Groupe Randgold relatif aux différents redressements opérés par l’administration fiscale, pourrait également être de nature à contribuer à la réalisation de l’objectif de recettes 2020.

En ce qui concerne la Direction Générale des Impôts, des mesures ont été mises en place pour l’atteinte des objectifs. Il s’agit du renforcement du contrôle hiérarchique pour une bonne exécution du service, la transmission en temps réel des données d’expédition des cargaisons à partir des représentations de Dakar et d’Abidjan, le renforcement du suivi de la prise en charge des marchandises aux frontières, le recouvrement des impayés, du contrôle des certificats d’origine et du contrôle de la gestion des entrepôts.

La Direction Générale des Douanes est déterminée aussi à la poursuite du déploiement des bases de lutte contre la fraude, le renforcement des moyens d’intervention des Brigades Mobiles d’Intervention (BMI). Cela dans le cadre de la lutte contre la fraude et la criminalité organisée.

                    El Hadj A.B. HAIDARA

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *