MONDORO à nouveau visée par une attaque terroriste: l’armée repousse les groupes terroristes

L’armée a mis en déroute les groupes terroristes qui avaient lancé une attaque contre la localité de Mondoro. Cette attaque est la deuxième du genre survenue en moins de 48 heures dans cette zone en proie à des mouvements d’hommes armés.

 

C’est le 14 février dernier que plusieurs individus armés ont visé les positions militaires de Mondoro conduisant à une riposte. Au cours des accrochages, un militaire a été tué. Les assaillants ont très vite été repoussés après l’intervention de l’aviation qui avait été sollicitée.

Dans la contre-offensive lancée à cet effet, un véhicule militaire emporté a été détruit suite au raid.

Mis en déroute lors de cette première attaque, les groupes terroristes, qui semblent avoir bénéficié de renforts, ont lancé dans la nuit de dimanche au lundi 17 février une seconde attaque. La réaction de l’armée ne s’est pas fait attendre. Les assaillants ont à nouveau été repoussés.

Une opération de ratissage a été déclenchée dans les environs des forêts de Bouldé et de Malougou qui servent de base-arrière aux groupes terroristes.

La dernière attaque terroriste de grande ampleur ayant frappé les localités de Mondoro et Boulkessi est survenue début octobre dernier. Des dizaines de soldats avaient péri et des dégâts matériels importants à déplorer.

Il est à signaler que les mouvements de terroristes n’ont pas faibli dans cette zone depuis le mois d’octobre. Plusieurs autres attaques avaient été lancées contre les positions militaires de cette zone, située non loin des frontières du Burkina Fao. Elles ont toutes pour la plupart été repoussées.

De nombreux terroristes avaient été mis hors de combat lors des opérations conjointes Barkhane-FAMa.

A.DIARRA

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *